menoras d or 2017 nice

Les 9ème Ménoras d’Or Éclairent Nice

menoras d or 2017 nice

Les Ménoras d’Or 2017 à l’Opéra de Nice

La 9ème cérémonie des Ménoras d’Or, organisée par l’Association B’Nai B’Rith Moshe Dayan, a honoré d’ardents défenseurs de la bienfaisance, l’amour fraternel et l’harmonie à l’Opéra de Nice.

Les Ménoras d’Or ont été créés en 2003 par Alain Cohen afin de mettre en avant des femmes et des hommes – connus ou anonymes – qui chacun dans leur domaine, humanitaire, social, médiatique, culturel, politique ou sportif, ont contribué à défendre des valeurs universelles d’éthiques. La 9ème cérémonie de remise des Ménoras d’Or s’est tenue à l’Opéra de Nice le 29 janvier 2017.

menoras d or 2017 nice

Benjamin Peng, Serge Dahan, Gisèle Assous, Sauveur Assous, Erri de Luca, François Orlandi, Jean-Charles Abecassis, Pierre-Jean Luciani, Pascal Brukner, Virginie Atlan, Laurent Setbon, Alain Cohen

Valeurs humanistes symbolisées par la Menorah

Des valeurs défendues depuis plus de 170 ans par l’Ordre B’Nai B’Rith, présent dans le monde entier, et dont la devise: bienfaisance, amour fraternel, harmonie s’inscrit dans l’Alliance d’Abraham, matérialisée par le don de la Torah. Ses membres s’engagent à avoir un comportement moral volontaire, sans rien en attendre en retour, sinon leur accomplissement personnel. Depuis 2003, date de la première cérémonie des Ménoras d’Or, créé à Nice en l’honneur des 20 ans de l’association B’Nai B’Rith Moshe Dayan, ces valeurs humanistes sont symbolisées par la remise d’une Menorah, le chandelier à sept branches représentant la lumière de la vérité. Cette flamme, qui selon la Kabbale, n’est autre que la Shekhina et ses sept bougies, qui, selon le prophète Zacharie, représenteraient les yeux de Dieu veillant sur le monde.

menoras d or 2017 nice

Sauveur Assous, Pierre-Jean Luciani, Erri de Luca, François Orlandi & Laurent Setbon

Trois présidents d’honneur

La cérémonie des Ménoras d’Or était placée sous la présidence d’honneur de Christian Estrosi, Président de la Région PACA et de la Métropole Nice Côte-d’Azur, d’Eric Ciotti, Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes, et Philippe Pradal, Maire de Nice. De nombreuses personnalités des institutions juives de France et les membres de la communauté juive de la région avaient répondu présent à l’appel du B’Nai B’Rith Moshe Dayan afin de soutenir leurs actions à travers cette soirée de prestige. Tous rendirent un vibrant hommage chargé d’émotion aux 7 personnalités honorées d’une Ménora d’Or pour leur attachement au devenir de la contribution juive, à l’humanité et à l’existence de l’État d’Israël.

menoras d or 2017 nice

Gisèle Assous, Pascal Brukner & Sauveur Assous

Hommage aux victimes des attentats

La cérémonie fut inaugurée par Sauveur Assous, Président du Comité d’Organisation et Gisèle Assous, Présidente de l’association B’Nai B’Rith Moshe Dayan. Gisèle Assous prononça le discours d’ouverture. Elle remercia le comité d’organisation et aux membres du B’Nai B’Rith Moshe Dayan pour l’accomplissement de leur travail pour faire de cette soirée une réussite, les présidents d’honneurs, la ville de Nice. Elle rappela ensuite les actions caritatives menées tout au long de l’année par l’association.
Puis, avec émotion elle rendit hommage aux victimes de l’attentat de Nice le 14 juillet 2016: “Il a endeuillé des familles et restera à jamais gravé dans les mémoires de tous!” et souligna ensuite que les bénéfices de la manifestation seront reversés intégralement à l’association Envol à Nice, qui vient en aide aux handicapés par le sport.
Enfin, elle se remémora sa rencontre avec le célèbre écrivain Elie Wiesel. “Lors d’un dîner, évoquant nos familles d’origine hongroises perdues pendant la Shoah, je lui demandai si un jour il serait possible d’oublier. Sa réponse a été : NOUS, on pourra peut-être oublier, mais notre mémoire, ELLE, n’oubliera JAMAIS”. Puis Mme Assous de conclure sur une citation de l’écrivain américain Ernest Hemingway: “Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut le coup de se battre”.

menoras d or 2017 nice

Récipiendaires et officiels

La Ménorah, le symbole d’Israël

Fondé à New York en 1843 et en France en 1932, le B’Nai B’Rith est représenté aujourd’hui sur le territoire national par Serge Dahan. Le Président National du B’Nai B’Rith a évoqué l’attentat de la Promenade des Anges: “Au delà de cet horrible massacre la république est debout et le restera. Ne cédons pas à la terreur, mobilisons nous, révoltons nous pour la vaincre et l’éradiquer!” Puis, il rappela à juste titre que les initiateurs de ce prix, la Loge B’Nai B’Rith Moshe Dayan, en choisissant de l’appeler Ménoras d’Or, soulignaient la centralité de la Menorah, ce symbole le plus immuable du peuple juif qui se tenait autrefois dans le temple de Jérusalem. Il est aujourd’hui le symbole de l’État d’Israël.

menoras d or 2017 nice

Philippe Pradal

Les voyages de la mémoire

Philippe Pradal, Maire de Nice, après avoir remercié les récipiendaires pour l’exemplarité de leur combat a, lui aussi rappelé l’événement dramatique du 14 juillet qui fit 86 victimes innocentes sur la plus belles promenade du monde: “A travers la ville de Nice, cette folie criminelle fanatique, agissant au nom d’une idéologie monstrueuse, vise la liberté, la démocratie et la fraternité”. Pour le Maire, il est important de pourchasser et éradiquer le terrorisme partout où il se manifeste. Il a aussi rappelé son implication dans la mise en place des voyages de la mémoire qui ont permis à plus de douze mille collégiens des Alpes Maritimes, accompagnés de dizaines d’enseignants, ainsi qu’aux autorités civiles et religieuses, de se rendre sur le site d’Auschwitz-Birkenau et de mesurer sur place ce que fut concrètement la volonté de détruire un peuple. Il a conclu par ces mots: “Il est impératif que les élus de la République Française et d’autres pays s’engagent et fasse rempart pour protéger les juifs et soutenir l’État d’Israël”.

Les ennemis de la liberté n’aiment pas la démocratie

Après avoir remercié les nombreuses personnalités présentes et sa femme, Sauveur Assous a évoqué dans son discours son voyage en Hongrie: “Il y a deux jours j’étais à Budapest et j’ai vu des milliers de juif prier ensemble pour la Shoah. Il n’y avait pas que des Hongrois, il y avait aussi des Irlandais, des Italiens…” Il a cité Wilson Churchill: “Vous avez eu à choisir la guerre, vous aurez le déshonneur “. Des paroles fortes évoquant les ennemis de la liberté: “Ils ne peuvent pas nous aimer car ils n’aiment pas la démocratie!”

menoras d or 2017 nice

Abraham Benveniste et Mickaël Guedj

Deux virtuoses pour animer la soirée

Le ton musical du début de soirée fut donné par deux jeunes artistes Niçois, le pianiste et virtuose Abraham Benveniste et le chanteur lyrique baryton, Mickaël Guedj. L’un est premier prix de piano du conservatoire de Nice, l’autre est premier prix de chant au CNR de Nice. Tous deux enchantent les plus grandes scènes de France comme solistes. Un duo de grande qualité que le public apprécia dans un silence recueilli avant de les applaudir chaudement.

menoras d or 2017 nice

Pascal Brukner

Sept récipiendaires à l’honneur

Sept récipiendaires, venant tous d’horizons différents, ont été honorés sur la scène de l’Opéra de Nice en recevant une Ménora d’Or en récompense de leurs actions de tolérance et d’humanisme. Le premier est Pascal Brukner, essayiste et écrivain. Lors de son discours de remerciement, il déclara avec ironie: “Je porte le nom de Brukner. Avec ce nom, on me prend souvent pour un juif, pourtant mon père était un fervent admirateur des nazis et un nostalgique d’Hitler et de Pétain”… Malgré ce lourd passé parental, Pascal Bruckner est un homme engagé. Il est de tous les combats et dénonce avec ferveur l’antisémitisme. Cet auteur d’essais sur le bonheur est un écrivain qui porte haut les valeurs d humanismes. Il réfute également le concept de l’islamophobie dont il affirme qu’il est calqué sur celui de la xénophobie, ayant pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Pour lui, c’est une création digne des propagandes totalitaires qui entretien une confusion délibérée  entre une religion, un système de piété spécifique pour tous les fidèles de toutes origines.

menoras d or 2017 nice

Erri de Lucca

Révolutionnaire et militant de gauche

Le deuxième, le poète italien Erri de Lucca est un révolutionnaire militant de gauche qui défend les minorités. Il a appris l’hébreu, le yiddish et étudie la Bible. Il s’est dit heureux de recevoir ce prix et a fait remarquer que le yiddish est semblable à la langue napolitaine, une langue de proverbe.

menoras d or 2017 nice

Laurent Setbon, représentant Alexandra Laignel-Lavastine

La capitulation des “élites’ face à la montée de l’islamisme radical

La troisième est une femme, Alexandra Laignel-Lavastine, docteur en philosophie, historienne, essayiste et journaliste. Cheveux bouclés, les yeux clairs et des idées fortes, cette historienne se bat contre l’antisémitisme et pour faire reconnaitre la Shoah dans les pays de l’Est. Elle se bat contre l’islamisme et les penchants suicidaires de l’Europe. Auteur de La Pensée Egarée, elle a exploré depuis une décennie la capitulation des “élites’ face à la montée de l’islamisme radical. Selon elle: “Les intellectuels progressistes européens se comportent comme des collabos!” Jusqu’à présent, les tenants du politiquement correct ont de loin préféré avoir tort avec les islamofacistes qu’avoir raison avec les réalistes. Et ce, au nom d’un antifascisme hors de raison, ce qui constitue le comble du paradoxe. Et après avoir trop longtemps  baisse les bras  face au communautaire et à l’islamisme  par crainte de se voir traité d’islamophobe, il y aurait selon elle, urgence à redescendre de la planète Mars pour faire place au réel et au courage.

menoras d or 2017 nice

Pierre-Jean Luciani et François Orlandi

La Corse symbole de l’État d’Israël

Les quatrième et cinquième personnalités à avoir été récompensées sont Pierre-Jean Luciani et François Orlandi, les deux Présidents des Conseils Départementaux de Corse. Une juste récompense pour ces deux dignes représentants de l’île de Beauté, une île qui a tant fait pour le peuple juif.
La Corse est aujourd’hui l’un des symboles de l’État d’Israël. De nombreuses communautés juives étaient présentes en Corse depuis plusieurs centaines d’années. Expulsés par les rois de France, les juifs sont invités par les Corses à s’installer sur l’Ile de Beauté. La communauté juive vivait en harmonie avec sa population et jouissaient d’une entière liberté de culte. Pendant la seconde guerre mondiale, les Corses ont aidés les juifs en les cachant et les nourrissant. Enfin, la Corse apporta sa contribution à la création de l’État d’Israël en aidant les combattants qui se battaient pour leur indépendance et à la construction de leur pays.

menoras d or 2017 nice

Benjamin Peng

J’ai découvert Israël, des amis m’ont appris à l’aimer

Le cinquième, Benjamin Peng, est un homme d’affaire chinois, chrétien et sioniste qui a demandé la main de sa femme en Israël. Après les remerciements, M. Peng a chanté Shema Israël! Un homme qui n’a pas peur de se rendre en Israël car: “Si Dieu protège Israël, il me protège aussi!” Il s’est dit heureux de recevoir ce prix a Nice qui, pour lui, est la plus belle ville du monde: “Il y a six ans,  j’ai découvert Israël, des amis m’ont appris à l’aimer. Il est pour moi important de soutenir ce peuple que j’ai présenté à 1,4 milliard de chinois.” Il aime leur faire connaître les fêtes juives quand ils se rendent en Israël. Il s’est dit très ému par les atrocités commises par des islamistes fanatiques sur le sol français et le fait savoir aux Chinois. Israël est à ses yeux un pays de joie et de lumière qu’il veut transporter en Chine.

menoras d or 2017 nice

Denis Coderre

Le Canada, un ami d’Israël

Le septième récipiendaire, Denis Coderre, est Canadien et Maire de Montréal.  Denis Coderre, le chaleureux Maire de Montréal, très  ému sur scène, a eu une pensée pour Shimon Pères récitant le Kaddish au Mur des Lamentations et rappela que la première synagogue fut construite au Canada en 1756 et que les juifs canadiens représentait la quatrième plus grande communauté juive du monde et la deuxième plus grande d’Amérique.
Dès le début de la seconde guerre mondiale, le Canada libéralise sa politique migratoire en accueillant 40 000 survivants de l’Holocauste. Plus tard, le pays accueillera plusieurs milliers de juifs immigrés du Maghreb. Denis Coderre a déclaré adorer la gastronomie juive et s’est prononcé contre la démarche illégale du BDS et les résolutions révisionnistes prise par l’UNESCO à l’encontre d’Israël. Le public l’a soutenu dans sa déclaration en l’applaudissant à tout rompre.
menoras d or 2017 nice

Le groupe Ava Corsica aime la vie

Côté animation musicale, le groupe Ava Corsica, avec l’âme Corse chevillée au cœur et au corps, leur passion de la musique, ont transporté le public au delà du continent et de la Méditerranée, dans les racines de l’identité Corse, l’histoire d’un peuple et d’une terre. Avec leurs instruments traditionnels: guitares, saxo, violon, charangos, flûtes, la caftera, le cajun et parfois la contrebasse, entre polyphonie anciennes et reprises de vieux chants, Ava a chanté la vie, leur amour de l’humain toujours au centre de leur aventure musicale. Les spectateurs se sont laissés transporter avec passion vers l’île de beauté.

menoras d or 2017 nice

Ava Corsica

Michel Jonasz, invité d’honneur

Michel Jonasz, l’invité d’honneur de la 9ème cérémonie des Ménoras d’Or, fit vibrer le public en interprétant les meilleures chansons de son répertoire. Souriant et toujours à l’écoute de nobles causes, cet inlassable joueur de blues, a le swing qui lui colle à la peau et vous prend aux tripes. Il a chanté Jérusalem dans Une Prière et a même brûlé les planches dans Abraham, en hommage à son grand-père maternel Juif polonais. L’artiste a une prédilection pour Nice, sa ville de cœur et de ses premiers émois artistiques, qu’il a si bien retranscrit dans la chanson L’Air de la Ville de Nice. Bourré de talent, ce poète inclassable a chanté pour sa famille, la communauté juive, la liberté, l’amour, cette  flamme qui brille dans son âme qui le relie à la vie et qu’il irradié aux autres par son immense talent. Accompagné  de son fidèle pianiste Jean-Yves d’Angelo, il a fait vibrer, chanter et même danser sur ses anciens tubes. Et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que l’artiste s’en est allé.

menoras d or 2017 nice

Michel Jonasz et Jean-Yves d’Angelo

www.menorasdor.org

Les Ménoras d’Or 2017 en images

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Les 9ème Ménoras d’Or Éclairent Nice was last modified: February 7th, 2017 by tamel

One Comment

  1. Taieb hella says:

    Très belle réussie bravo

Leave a Comment