bally spring summer 19 tfwa

Bally Printemps Eté 2019, On the Road Again

©Bally
bally spring summer 19 tfwa

©Bally

La collection Bally Printemps Eté 2019 présentée à la TFWA-WE 2018 à Cannes est une invitation à un voyage à la maison inspiré par les road trips photographiques des années 70 et 80.

Répondez à l’appel du large avec la collection Bally Printemps Eté 2019 et partez pour l’aventure sur les traces des reportages en couleurs de deux photographes américains des années 1970 et 1980, Joel Sternfield et Stephen Shore. Eclairez votre garde-robe de la chaleur et des nuances des couchers de soleil californiens tout en échappant au monde hyper-connecté d’aujourd’hui. Connectez-vous aux racines luxueuses de Bally à Schônenwerd, en Suisse, pour découvrir facilité, confort et fonctionnalité dans une gamme d’élégants vêtements et accessoires sportwear.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

Une aventure inspirée des road trips photos

L’envie de voyager sans contraintes de Bally invite à découvrir un espace et une temps plus simples, déconnectés, ne serait-ce que de façon temporaire, du monde hyper-connecté d’aujourd’hui. La Collection Bally Printemps Eté 2019 sportswear rétro, inspirée à la fois par la réactualisation de styles antérieur des chaussures et des sacs et par les nuances de photos couleurs des années 1970 et 80 créées par Joel Sternfield et Stephen Shore. Ces deux photographes d’art aux tendances journalistiques ont initié l’essor de la photographie couleur dans les années 1970.
Conformément au style pionnier de Bally, aux noms et modèles familiers, certains styles antérieurs de chaussures et de sacs sont revisités dans des interprétations modernes. Un logo Bally de style ruban issu d’une affiche publicitaire de Reynold Vuilleumier de 1940 figure sur les vêtements et les chaussures. Évoquant l’âge d’or de la photo en couleurs, les couleurs reflètent les teintes sourdes et les teintes sépia de la photographie des années 70, entremêlées de tons plus vifs d’émeraude, de rouge pavot et d’or.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

La Femme Bally, confiance et force tranquilles

Pas du genre à suivre la foule, spontanée et insouciante, la femme Bally affiche confiance et force tranquilles. Elle aime explorer et enrichir ses souvenirs avec des pièces glanées au cours de ses voyages, en préservant son esprit authentique. La collection Janelle propose une variété de sandales emblématiques, d’escarpins, de mules à bouts ouverts et de bottes. La nouvelle mule à rayures Jordy reflète le ruban iconique de Bally. Le sac à bandoulière demi-lune Cecyle rend hommage à l’épouse bien-aimée de Carl Franz Bally. Disponible en cuir matelassé, c’est une ré-interprétation des sacs des années 70. La superposition surprenante de matériaux favorise la variété de textures et fait de ce modèle le compagnon idéal de la vie quotidienne. Des phrases rêveuses sur des sacs, tel que Un endroit nommé ailleurs, évoquent le sentiment d’exploration à travers les pays.

bally spring summer 19 tfwa

Cecyle ©Bally

Expression de la féminité moderne

Dans la lignée du riche patrimoine de la marque, le prêt-à-porter féminin de Bally incarne l’expression de la féminité moderne. A la fois raffinée et élégante, la Femme Bally est également enjouée et originale. Elle exprime sa personnalité unique dans tout ce qu’elle porte, des robes droites aux jupes trapèze, des vestes en cuir aux pulls en tricot.
Une superposition inattendue de tissus met en valeur différentes textures. Des trenchs en coton laminé, en poil de veau et en nappa d’agneau, créent une coquille structurée et polie pour accompagner les vêtements de sport décontractés. Une silhouette généreuse en pantalon en viscose au crochet et une tenue en soie délavée offre une aisance de mouvement et une élégance décontractée.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

L’Homme Bally, avide de vivre intensément

Inspiré autant par Jack Kerouac que par Gunter Sachs et Napoleon Dynamite, l’homme de Bally affiche une jeunesse optimiste et avide de vivre intensément. Sans contrainte de temps, il est prêt à partir à l’aventure, explorant un nouveau chapitre, sneakers au pieds, dont le modèle Champion Bally (modèle des années 90). Des détails emblématiques, tels que le logo Super Smash, ajoutent une touche subtile aux sacs et aux accessoires, tandis que la superposition de couches créent une silhouette fluide structurée par des vestons des années 70. Les blousons et les bombardiers en daim de style années 70 donne une silhouette par-dessus un pantalon ample avec ceinture.
Les baskets jouent un rôle central, mais l’Homme Bally souhaite également porter un mocassin en cuir tissé structuré, des styles de bottes en matière mélangée et une espadrille avec une semelle en crêpe. Ses sacs à dos combinent praticité et luxe dans une variété de formes.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

Lunettes avec Marcolin

La collection Bally Printemps Eté 2019 propose de nouveaux styles majeurs avec, pour la première fois, un partenariat dans le domaine des lunettes avec Marcolin Group. Les lunettes reflètent la palette et l’aisance décontractée de la saison. Les styles unisexes juxtaposent deux silhouettes très différentes, chacune évoquant un luxe rétro cool. Une monture en acétate surdimensionnée et carrée, presque en forme de bouclier, permet d’observer “en voyeur” tandis que les “pilotes”, revisités avec une lentille à réflexion géométrique, colorent le monde de tons jaunes et roses, rappelant l’ère insouciante de la photographie de Shore et de Sternfeld.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

Sneakers de créateurs

Ayant fait la première dans les années 1930, Bally est revendique la catégorie des sneakers de créateurs. Le printemps 2019 marque deux introductions clés qui incluent des tailles pour les hommes et les femmes. Les baskets Vulko, dans des versions haute et basse, affichent les coordonnées de longitude et de latitude gravées sur la semelle extérieure de Schönenwerd, en Suisse, en référence au retour au style progressif de Bally. La réédition des baskets Bally Champion, portées par le grand joueur de tennis suisse Jakob Hlasek en 1990, est également un événement majeur.

bally spring summer 19 tfwa

©Bally

Design suisse depuis 1851

Avec l’ambition de créer les meilleures chaussures de luxe, Carl Franz Bally a fondé sa société à Schönenwerd, Suisse, en 1851. Utilisant les plus beaux cuirs, il valorise l’excellence du savoir-faire suisse, dans un esprit à la fois de fonctionnalité et de modernité. Ancrée dans un héritage exceptionnel de fabrication de chaussures, la marque propose aujourd’hui des modèles uniques en chaussures, d’accessoires et de prêt-à-porter, animés par une forte esthétique rétro de vêtements de sport.

www.bally.com

Bally Spring Summer 2019, On the Road Again en images

Cliquer pour agrandir – ©Bally – Tous droits réservés

 

Please share with your friends - Sharing is caring

Bally Printemps Eté 2019, On the Road Again was last modified: October 24th, 2018 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.