crif diner 2015

Dîner du CRIF Sud Est 2015 à l’Hôtel Negresco

crif diner 2015

Crif dinner at Negresco Hotel

Le Dîner du CRIF Sud Est 2015 s’est tenu à l’Hôtel Negresco à Nice, offrant un moment de fraternité républicaine essentiel pour défendre les valeurs de la Communauté Juive.

Le Dîner du CRIF 2015 à l’Hôtel Negresco à Nice le 16 décembre 2015 a rassemblé 300 convives autour de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, tout récemment élu Président de la Région Paca, accompagné de son Adjointe Martine Ouaknine, Jérôme Culioli, Président du CRIF Sud Est et Roger Cukierman, Président du CRIF, en présence de Francis Kalifat, Vice-président, trésorier national, François Guggenheim, Président des régions, Adolphe Colrat, Préfet des Alpes Maritimes et de nombreuses personnalités politiques régionales de tous bords ainsi que des représentants des forces de l’ordre et des différents cultes et communautés.
Jérôme Culioli et Roger Cukierman ont évoqué la situation des Juifs de France et les événements tragiques de l’année 2015, tout en rendant un hommage aux forces de l’ordre de “l’Opération Sentinelle” et dédiant la soirée au regretté Charles Gottlieb, résistant et déporté, “passeur de mémoire” des Voyages de la Mémoire, dont l’action inlassable au service du souvenir également été saluée par plusieurs personnalités.

crif diner 2015

Jérôme Culioli & Christian Estrosi

Le CRIF œuvre pour la cohésion sociale

Dans son discours d’introduction, Jérôme Culioli a évoqué les horribles attentats de Paris causés par la barbarie islamiste et rappelé que le CRIF et l’ensemble des responsables communautaires œuvrent pour maintenir la cohésion sociale aux côtés des autorités politiques, mais également aux côtés des représentants des forces de l’ordre.
“C’est donc d’abord la République qui doit réagir”, a-t-il dit, au niveau institutionnel bien entendu mais également, et c’est aussi important, au niveau individuel.” C’est cette fermeté républicaine qui fait notre force et qu’il nous faut toujours préserver car elle nous permet de continuer à défendre, ensemble haut et fort, nos valeurs communes qui sont celles de la société dans laquelle les Français, de toutes confessions, souhaitent et entendent légitimement vivre.”
“Le CRIF et l’ensemble des responsables communautaires œuvrent en ce sens aux côtés des autorités politiques, mais également aux côtés des représentants des forces de l’ordre pour une République forte, une société fidèle à l’image de ce qu’est la France, refusant le communautarisme, le racisme, l’antisémitisme. Il est de donc de notre responsabilité commune d’y veiller, de tirer les enseignements du passé, qu’il soit proche ou lointain, de continuer, comme le disait Charles Gottlieb, à “croire en la vie sans jamais renoncer” !”

crif diner 2015

Tribute to police forces

Hommage aux forces de l’ordre

Dans un contexte national et international sous la menace, depuis plusieurs années maintenant, de Daesh et du djihadisme, les militaires, les gendarmes, les policiers nationaux et municipaux veillent sans relâche à la sécurité des citoyens – quelle que soit leur confession – ainsi que les sites et les membres de la communauté juive, surtout depuis les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 ainsi que ceux du 13 novembre.
Afin d’honorer leur difficile tâche, leur sollicitation de tous les instants et leur détermination, le Dîner du CRIF 2015 était dédié aux forces de l’ordre, dont Jérôme Culioli a invité chacun des membres présent a rejoindre sur scène Christian Estrosi, le Préfet et les élus.
Une minute de silence a ensuite été observée en mémoire des 130 victimes de la barbarie djihadiste à Paris avant que l’assemblée entonne La Marseillaise.

charles gottlieb palmes academiques

Charles Gottlieb

Remise du premier Prix Charles Gottlieb

Jérôme Culioli a ensuite dédié ce Dîner annuel du CRIF Sud Est à la mémoire de l’ami Charles Gottlieb, ce témoin qui nous incitait à nous souvenir et a annoncé que le CRIF Sud Est a créé cette année un Prix Charles Gottlieb. Le premier récipiendaire de ce prix est Christian Estrosi, en remerciement pour avoir initié les Voyages de la Mémoire lorsqu’il était Président du Conseil Général. Par son engagement au cours des années envers le devoir de mémoire, les voyages ont permis à ce jour à plus de 11 500 collégiens de se rendre à Auschwitz Birkenau.

crif diner 2015

Christian Estrosi

Tous rassemblés dans les valeurs de Charles Gottlieb

Christian Estrosi, très heureux de recevoir ce prix, a évoqué combien Charles Gottlieb comptait pour lui, qui transmettait  le souvenir de la Shoah mais aussi l’espoir, lui qui avait su se relever des terribles épreuves subies dans le “camp de la Mort” et consacrer sa vie à la transmission de la mémoire. C’est avec émotion qu’il est revenu sur sa réélection en 2014: il avait demandé à Charles de lui passer son écharpe de maire pour éviter que cela soit fait par une représentante du Front National. Il appelé à “tous se rassembler dans les valeurs de Charles Gottlieb”.
Christian Estrosi a ensuite rappelé que la France était en guerre contre un ennemi de l’intérieur. Il a dressé un parallèle entre ce que vit Israël – sa seconde patrie – depuis 65 ans, réussissant à être un état démocratique, foisonnant d’idées et d’innovations, et a conclu en ces termes: “nous n’avons pas le droit de laisser à nos enfants la barbarie en héritage!”
Revenant sur sa victoire aux élections régionales face au Front National, il a affirmé: “Cette victoire n’est pas la mienne; ma victoire est une victoire collective. Cette victoire est la vôtre!”

crif diner 2015

Roger Cukierman

Un avenir de sérénité pour nos enfants

Roger Cukierman, Président du CRIF, a félicité Christian Estrosi pour son élection, son courage et sa ténacité à défendre les valeurs de la république et remercié ses opposants de s’être retirés au second tour. Il a ensuite déploré la campagne d’attentats à la voiture bélier et au couteau en Israël et les attentats de Paris, ces morts atroces de victimes si jeunes, si innocentes. Il a dressé un tableau alarmant de l’antisémitisme en France: alors que la communauté Juive représente seulement 1% de la population nationale, elle est victime de 50% des actes racistes et antisémites, qui s’élèvent à 1 000 par an… M. Cukierman a également fustigé l’antisionisme qui se manifeste par les actions de boycott de produits Israéliens par le BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) et la récente adoption par l’Union Européenne (trois jour après les attentats de Paris!) de l’étiquetage des produits provenant de Jérusalem Est, de la Cisjordanie et du Plateau du Golan. Pourquoi pas une telle exigence pour les produits en provenance de l’Est de Chypre, occupé par les Turcs, ou du Tibet, occupé par la Chine? “L’union Européenne traite Israël comme le Juif des Nations” a-t-il martelé.
Roger Cukierman a terminé en rappelant que la législation Française bannit l’antisémitisme et a invité à “tout faire pour que nos enfants aient un avenir de sérénité.”

crif diner 2015

Anita Mazor

Appel à sanctifier la vie

Anita Mazor, Consul général d’Israël depuis août 2015, a réaffirmé la longue amitié entre la France et Israël, ressoudée par les épreuves récentes. “Le peuple d’Israël s’est senti meurtri dans sa chair après les attentats de Paris!”.
Mme Mazor a elle aussi critiqué les mesures d’exclusions du BDS et les exigences d’étiquetage de l’Union Européenne. Elle a également remercié les forces de l’ordre pour leur présence et leur vigilance lors de Hanoukka. Enfin, elle a appelé à sanctifier la vie et à la prédominance de l’amour sur la haine.

crif diner 2015

Martine Ouaknine & Eric Goldinger

Hommage à Charles Gottlieb

La soirée s’est poursuivie par la remise du prix Charles Gottlieb à Eric Ciotti (représenté lors du Dîner), Martine Ouaknine et Eric Goldinger, Adjoint au Directeur de l’Éducation, du Sport et de la Culture au Conseil Départemental. Ces personnalités ainsi que Daniel Wancier, de l’Institut Yad Vashem, ont rendu un vibrant hommage à celui qui a montré le chemin, celui de la transmission. Chaque année un Prix Charles Gottlieb sera décerné à des personnes, des institutions, des associations, qui ont lutté contre le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance.
Ancien déporté et résistant, Charles Gottlieb s’est éteint à 90 ans le 8 mai 2015, le jour de la commémoration du 70e anniversaire de la paix. Installé à Nice, il a évoqué son histoire et les horreurs de la barbarie nazie devant des centaines d’élèves émus et marqués par la force de son témoignage. Infatigable “passeur de mémoire”, il a accompagné des milliers d’élèves azuréens à Auschwitz au cours de 29 Voyages de la Mémoire.
L’œuvre immense de Charles Gottlieb a été évoquée: il a formé 11 000 Ambassadeurs de la paix au cours de 61 Voyages de la Mémoires, célébrant 10 ans de Voyages de la Mémoires en 2014.
Charles Gottlieb a reçu les Palmes Académiques le 6 mai 2014.

crif diner 2015

Adolphe Colrat

La Shoah, trou noir de l’histoire des hommes

Le dernier discours du Dîner du CRIF 2015 a été prononcé par Adolphe Colrat, Préfet des Alpes Maritimes, qui a évoqué le don de sympathie qui permettait à Charles Gottlieb de nouer aisément une relation avec les jeunes pour évoquer la Shoah, “ce trou noir de l’histoire des hommes, abîme insondable de la cruauté et de l’inhumanité.”

www.crif.org

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Dîner du CRIF Sud Est 2015 à l’Hôtel Negresco was last modified: December 21st, 2015 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.