festival de cannes hors normes

Festival de Cannes 2019, Palmarès Hors Normes

festival de cannes hors normes

L’équipe de Hors Normes ©YesICannes.com

Présidé par le réalisateur Alejandro González Iñárritu, le Jury du 72ème Festival de Cannes a dévoilé les lauréats des différents prix lors de la Cérémonie du Palmarès et attribué la Palme d’Or à Parasite du réalisateur coréen Bong Joon-Ho.

festival de cannes hors normes

Bong Joon-Ho (gauche) lauréat de la Palme d’or ©YesICannes.com

Palme d’or pour Parasite

Après une Montée des Marches toujours aussi glamour, riche en stars internationales et égéries, la cérémonie de clôture du Festival de Cannes 2019 a accueilli les lauréats sur la scène du Grand Théâtre Lumière avec comme Maître de Cérémonie Édouard Baer. La Palme d’Or a couronné le talent du réalisateur coréen Bong Joon-Ho (Okja) pour son film Parasite, primé parmi vingt et un films en Compétition Officielle.
Comme l’année dernière avec Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-eda (Japon), le film primé au Festival de Cannes met à l’honneur des personnes humbles, des gens modestes cherchant à survivre dans le capitalisme régnant.

festival de cannes parasite

©DR

Satire de l’ultra libéralisme

Parasite met en scène une famille d’oubliés de l’ultra libéralisme qui, pour sortir du chômage, côtoie une famille richissime. Hélas, les frontières entre gens pauvres et riches sont imperméables et personne ne sortira indemne de la confrontation finale. Une scène dantesque du film résume bien la différence entre classes: sous une pluie diluvienne, le père de famille pauvre et ses deux enfants fuient la maison de la famille riche, empruntant pour rejoindre le sous-sol qui leur sert de domicile une successions d’escaliers en zigzag figurant la descente le long des niveaux sociaux. Arrivé en bas de l’échelle sociale, ce sont les égouts débordants qui attendent les pauvres… Mais les éclaboussures des bas-fonds pourraient bien finalement atteindre les privilégiés s’ils persistent dans leur autisme!

festival de cannes hors normes

Vincent Cassel ©DR

Hors Normes aborde l’autisme

A l’issue de la Cérémonie du Palmarès de cette 72ème édition, Eric Toledano et Olivier Nakache ont présenté leur film Hors Normes à un parterre de stars et de personnalités du cinéma, de la mode et des arts.
Hors Normes s’attache à l’accueil et l’éveil d’enfants et adolescents autistes. Les autistes ont des difficultés à communiquer avec le monde extérieur, mais lorsqu’on les stimule, on pet enrichir leur patrimoine sensoriel. C’est le sacerdoce qu’on choisit Bruno (Vincent Cassel) et Malik (Reda Kateb) depuis 20 ans.

festival de cannes hors normes

Elia Suleiman ©YesICannes.com

Le palmarès 2019  complet

Palme d’or : Parasite de Bong Joon-Ho

Grand Prix : Atlantique de Mati Diop

Prix du Jury : ex-aequo Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Prix de la Mise en Scène : Le Jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Prix du Scénario : Céline Sciamma pour Portrait de la Jeune Fille en Feu

Prix d’Interprétation Féminine : Emily Beecham dans Little Joe de Jessica Hausner

Prix d’Interprétation Masculine : Antonio Banderas dans Dolor y Gloria de Pedro Almodovar

Mention Spéciale du Jury : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman

Camera d’or : Nuestras Madres de César Diaz

Palme d’or du Court Métrage : La Distance Entre le Ciel et Nous de Vasilis Kekatos

Le Festival, c’est sur YesICannes.com: yesicannes.com/fr/category/festival-de-cannes-fr

festival de cannes hors normes

Closing Ceremony Red Carpet ©YesICannes.com

 

festival de cannes hors normes

Sylvester Stallone ©YesICannes.com

La Montée des Marches de Hors Normes et de la Clôture en images

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Festival de Cannes 2019, Palmarès Hors Normes was last modified: May 27th, 2019 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.