festival musique ancienne callas 2016

Festival de Musique Ancienne de Callas: Passions de l’Âme

festival de musique ancienne de callas 2016Le Festival de Musique Ancienne de Callas a fait honneur du 17 au 27 Juillet 2016 à la musique baroque avec des œuvres sublimes interprétées par de prestigieux ensembles.

Le Festival de Musique Ancienne de Callas présente depuis 26 ans des œuvres remarquables interprétées par des formations internationales de grand talent. Cette année, les œuvres splendides de Vivaldi, Monteverdi, Carissimi, Haendel, Purcell et Bach ont fait vibrer les voûtes des églises de Callas, Châteaudouble et Figanières. Des lieux de cultes devenus lieux de culture, où le mystère de la foi est propice à célébrer les mystères de l’âme humaine exaltés par la musique baroque, profane ou sacrée.

festival musique ancienne callas 2016

Daniel Maria, Maire de Callas et Françoise Barre

Diversité, qualité et exigence

Au cœur du Var et de la campagne Provençale, entre mer et montagne, le charmant village de Callas étale ses maisons en cascade sous le soleil du Midi  tant prisé des poètes et des artistes. Depuis 26 ans, en Juillet, le village prodigue aux mélomanes ses charmes, sa gastronomie et sa qualité de vie exceptionnelle lors du Festival de Musique Ancienne de Callas, présidé par Mme Françoise Barre, également Directrice Artistique.
Les œuvres ont été interprétées à l’Église Notre Dame de l’Assomption de Callas mais également dans les églises des villages environnants, comme cette année, en l’Église Notre Dame de l’Annonciation de Châteaudouble et en l’Église Saint-Michel à Figanières.
Prônant diversité, qualité et exigence, le Festival a connu un grand succès avec des salles combles et un public très satisfait des choix artistiques.
Des œuvres comme le Dixit Dominus de Haendel, la Messe pour Quatre Chœurs de Carissimi ou encore Music for a While de Purcell et Ich Habe Genug de Bach ont été interprétées par des formations prestigieuses avec les instruments de l’époque, au sein desquelles s’expriment de grands interprètes, comme Gemma Bertagnolli qui a chanté Vivaldi.

festival musique ancienne callas 2016

Gemma Bertagnolli

Remuer les passions de l’âme

Remuer les passions de l’âme, tel est le dessin de la musique baroque dont l’ère débute en Italie avec les œuvres de Claudio Monteverdi et se termine avec les contemporains de J. S. Bach et Haendel. Le style baroque est un style savant et sophistiqué, caractérisé notamment par l’importance du contrepoint, une harmonie enrichie par l’importance donnée aux ornements et une expressivité accrue de l’orchestre avec basse continue et un groupe de solistes.
Comme l’a rappelé Jean-Dominique Abrell de l’Ensemble Energeia, citant Descartes: “La musique baroque privilégie l’émotion – les affetti en italien – pour révéler l’humanité dans tout ce qu’elle comporte de sublime et de tendre mais aussi de vil et de hideux, invitant le mélomane à explorer son cœur et les profondeurs de soi-même.”

festival musique ancienne callas 2016

Ensemble Archipelago avec Gemma Bertagnolli

Antonio Vivaldi – Fureur et amour entre ciel et terre

En ouverture du Festival de Musique Ancienne de Callas, dimanche 17 Juillet en l’Église N.-D. de l’Assomption de Callas, l’Ensemble Archipelago, dirigé par Lorenzo Colitto (1er violon) et la soprano Gemma Bertagnolli ont interprété des œuvres de Vivaldi. Quatre autres instrumentistes – 2ème violon, viole, violoncelle, théorbe/chitarra – composent cet ensemble prestigieux. Le concert a commencé avec l’air chargé de tragédie du Farnace Gelido In Ogni Vena, décrivant l’angoisse et la douleur de Farnace, vaincu par Pompée.
La Speranza Verdeggiano, interprété ensuite est le premier opéra de Vivaldi pour Venise, sur un livret de Grazzio Braccioli en 1714. L’opera se passe dans le royaume d’Organa où Angelica veut mettre un terme au règne de la magicienne Ersilla.
Suivirent un oratorio, Armatae Face et Anguibus, un psaume, Laudate Pueri et un motet, In furore Iustissimae Irae, tous interprétés avec brio par la sublime cantatrice Gemma Bertagnolli.

festival musique ancienne callas 2016

L’Ensemble Energeia

J. S. Bach: Ich Habe Genug

Le Mercredi 20 juillet Église N.-D. de l’Assomption, l’Ensemble Energeia a joué des oeuvres de Jean-Sébastien Bach dont le fameux Ich Habe Genug, louant la félicité de la personne comblée par la foi et la présence de Jésus. L’Ensemble Energeia est composé de Jean-Dominique Abrell (direction, orgue et clavecin), Brigitte Peyré, soprano et Michel Géraud, contre-ténor et six instrumentistes (1e & 2e  violons, alto, violoncelle, contrebasse, hautbois).
La cantate Ich Habe Genug prend comme point de départ l’histoire de Syméon qui reconnaît le Messie en l’enfant Jésus et sa vie en est comblée de joie. L’Ensemble Energeia a ensuite interprété la Cantate Vergnügte Ruh, belibte Seelenlust. La cantate traite du désir de mener une vie vertueuse afin d’entrer au paradis et d’éviter l’enfer. La troisième pièce jouée, Mein Herze schwimmt in Blut – mon coeur baigne dans le sang – se rapporte au pêcheur qui trouve la rédemption en Dieu, une méditation sur la repentance et le pardon.

festival musique ancienne callas 2016

Le Concert de l’Hostel Dieu

Le très spectaculaire Dixit Dominus

Le Vendredi 22 Juillet à l’Église N.-D. de l’Assomption, Le Concert de l’Hostel Dieu, sous la direction de Franck-Emmanuel Comte (orgue et clavecin), a interprété en 1ère partie des œuvres de Vivaldi, Scarlatti et Haendel. L’entracte a été suivi du Dixit Dominus, une œuvre de Georg Friedrich Haendel, composée et créée en 1707, dont le texte est emprunté au Psaume 101. Le Concert de l’Hostel Dieu comporte 5 solistes chanteurs (2 sopranos, 1 contralto, 1 ténor, 1 baryton) accompagnés de 8 instrumentistes.
Le CHD a notamment interprété des extraits des œuvres de grands compositeurs: l’opéra Dorilla in Tempe d’Antonio Vivaldi; l’oratorio Quel buon pastor sono io d’Antonio Caldera; Caïn, ovvero Il Primo Omicidio d’Allesandro Scarlatti; Semiramis de Vivaldi. Deux œuvres d’Haendel ont précédé le Dixit Dominus: Aci, Galatea et Polifermo et La Resurrezione.

festival musique ancienne callas 2016

Concert de l’Hostel Dieu ©Bernard Giuli

Henry Purcell – Music for a While

Le Dimanche 24 Juillet, le Concert de l’Hostel Dieu a continué sa merveilleuse prestation musicale en Église N.-D. de l’Annonciation de Châteaudouble, un village perché de la Dracénie qui surplombe les impressionnantes Gorges de Châteaudouble, profondes, très sinueuses et verdoyantes, creusées par la Nartuby.
Pour jouer Music for a While de Henry Purcell, Franck-Emmanuel Comte dirigeait la mezzo soprano Anthéa Pichanick, accompagnée de 2 instrumentistes (violon, viole de gambe). Henry Purcell (1659 – 1695) composa de la musique profane et sacrée et écrivit pour les événements royaux.
Music for a While, un des airs les plus admirables de Purcell, exalte le pouvoir de la musique pour apaiser (pour un moment – for a while) douleurs et souffrances de l’âme:
“La musique un moment, trompera tous vos tourments. Vous vous étonnerez de voir vos douleurs soulagées,
Et ne daignerez être satisfaits, jusqu’à ce qu’Alecto libère les morts de leurs liens éternels;
Jusqu’à ce que les serpents tombent de sa tête, et le fouet de ses mains.”

festival musique ancienne callas 2016

Ensemble Baroque de Monaco

Musique polyphonique sacrée et baroque

La clôture du Festival de Musique Ancienne de Callas eut lieu le Mercredi 27 Juillet à Figanières en l’Église Saint-Michel.
Le prestigieux Ensemble Baroque de Monaco sous la direction de Mathieu Peyrègne, a interprété des œuvres de musique polyphonique de Monteverdi et Carissimi parmi les plus belles œuvres de la musique polyphonique sacrée et baroque du Seicento: Claudio Monteverdi, avec des pièces chantées pour 5, 6 puis 8 voix avec 2 chœurs se répondant, a capella ou avec accompagnement, avec Camille Mugot au clavecin.
En seconde partie, l’ensemble a joué une messe à ce jour inédite de Giacomo Carissimi: un chef-d’œuvre pour quatre chœurs, seize voix faisant résonner leurs splendides harmonies par des jeux de répons.

festival de musique ancienne de callas 2016

Callas

Callas, une étape sur la route des Gorges du Verdon

A quelques kilomètres du Muy, entouré d’un terroir consacré à la vigne, Callas constitue une première étape sur le chemin des Gorges du Verdon.
Le village doit sa notoriété à la célèbre Hostellerie des Gorges de Pennafort et son chef étoilé Philippe Da Silva, un havre de paix et de gastronomie surplombé par la Chapelle de Pennafort, lieu d’un pèlerinage annuel dans un paysage exceptionnel.
 Outre ses restaurants de qualité, gastronomie et art de vivre sont également bien représentés au village: le Moulin de Callas presse une huile d’olive vierge réputée, Médaillée d’Or à Paris. Médaille d’Or aussi pour le Vinaigre à l’ancienne cru Confidentiel de la Vinaigrerie du Clos Saint Antoine. Enfin, tout aussi réputé, le vin de la Bastide du Plan, Médaillé d’Or également, sublime les plats des gastronomes de la région.
Au bas du village, l’atelier J.M. Blanc fait perdurer la tradition populaire Provençale avec ses santons et accessoires de crèches peints à la main.

www.callas-festival.com

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Festival de Musique Ancienne de Callas: Passions de l’Âme was last modified: August 2nd, 2016 by tamel

Leave a Comment