mougins monumental 2016

Mougins Monumental Grandeur Nature

mougins monumental 2016

Inauguration

Mougins Monumental accueille pour sa deuxième édition une vingtaine œuvres d’artistes contemporain exposées à ciel ouvert à travers son village médiéval.

Mougins Monumental est la monumentale exposition à ciel ouvert que le promeneur et l’amateur d’Art pourra savourer du 5 mars au 29 mai 2016 au gré de balades à travers ce superbe village médiéval en forme d’escargot. Ces œuvres magistrales, disséminées à travers jardins, placettes et petites rues pittoresques soigneusement fleuries, bordées de superbes maisons anciennes, ne manqueront pas d’accrocher le regard.
Avec leurs couleurs, matières et formes imposantes et originales, les sculptures susciteront interrogations et commentaires pendant quelques mois. Une nouvelle façon d’admirer l’Art non pas dans un espace fermé, mais dans un espace infini où ciel et terre se conjuguent en un vaste terrain de jeux. L’exposition a été inaugurée par Richard Galy, aire de Mougins en présence des artistes.

mougins monumental 2016

Ben

Des animaux en liberté aux coins des rues

En pénétrant au cœur du village, en  parcourant ses ruelles odorantes ombragées, où Picasso aimait à se promener et l’illustre roi de la gastronomie Roger Vergé venait respirer les effluves odorants de pins, d’oliviers et de cyprès pour les transformer ensuite en recettes aux saveurs inégalables, le visiteurs pourra à loisirs découvrir tout au long de sa déambulation artistique des animaux, domestiques ou sauvages, des animaux en liberté, d’autres non, des hommes de pierre, s’imposant comme de véritables gardiens de cette faune éclectique, multi matières et multi styles. Une exposition au cours de laquelle la Nature reprend ainsi ses droits, autant dans les matériaux que dans les lieux.

mougins monumental 2016

Serge Van De Put

Une promenade grandeur Nature

On remarquera au milieu de ces œuvres animales, tantôt suspendues, tantôt posées au sol, une ode à l’Amour Fou (Folon) et une à la Liberté de Béatrice de Domenico, qui tout en poésie, semblent s’envoler et rejoindre les Oiseaux épurés et longilignes de Folon, un cheval, une vache, habillées des “bons mots” provocants de Ben, des moutons de Claude et François-Xavier  Lalanne broutant la pelouse du restaurant de Denis Fetisson, La Place de Mougins, et qui font face aux loups alléchés de Davide Rivalta, au bébé gorille facétieux et le cheval majestueux de Serge Van de Put… Et au milieu de tous ces animaux, un puissant taureau de fer et d’acier de Domenico et les guerriers de pierre de Max Carier surveillent l’entrée du village.

Folon

Né à Bruxelles en 1934, Folon suit d’abord des études d’architecture. En 1955, il s’installe aux environs de Paris pour se consacrer au dessin. Dès 1960, il envoie ses premiers dessins à New York à différents magazines qui les publient sans même l’avoir rencontré. Devenu artiste connu et reconnu, dessinateur, peintre, graveur, sculpteur, son art s’épanouit dans la diversité et les musées du monde entier lui consacrent des expositions. En 2000, il inaugure à La Hulpe, sur ce lieu symbolique de son enfance, la Fondation Folon qui présente l’essentiel de son œuvre.

mougins monumental 2016

Folon

Ben

On ne présente plus Ben, un artiste dont les figurent dans les plus grandes collections privées et publiques du monde, notamment le MOMA de New York, le Musée National d’Art moderne de Paris, le musée d’Art moderne et d’Art Contemporain de Nice. Sa production est à la fois une réflexion sur l’Art dans ce qu’il y a de plus fondamental tout en intégrant notre quotidien dans ce qu’il a de plus particulier. Ben réussit à faire de la vie un art. A la fin des années 50, il rejoint l’Ecole de Nice avec César, Arman, Raysse… Séduit par le Nouveau Réalisme, il soutient de jeunes artistes en fondant Figuration Libre (Robert Combas, Hervé Di Rosa…). Il vit et travaille depuis 1975 à Nice.

Max Cartier

Max Cartier a commencé sa vie professionnelle comme comédien avant de découvrir la sculpture dans les années 60. Dans l’arrière-pays niçois, il extrait les pierres, les façonne légèrement pour leur garder un coté brut et les assemble. Dans leurs rets de fers torsadés, ses créatures font penser à des guerriers millénaires. Max Cartier a choisi d’exprimer ses émotions à l’aide de matériaux puissants, rugueux et éternels, provenant du plus profond de la terre afin que la lumière les transforme en créatures monumentales de force et d’éternité.

mougins monumental 2016

Max Cartier

Béatrice De Domenico

Après ses études d’architecture, elle rejoint l’Ecole de la Villa Arson où elle s’initie à la peinture et au dessin. L’appel de la matière conduira rapidement l’artiste à la sculpture. De 1998 à 2004, l’artiste privilégie le monumental et présente régulièrement ses sculptures aux volumes exacerbés dans de nombreuses expositions de la région. A partir de 1996, Béatrice De Domenico utilise le fil de fer et le tissu pour représenter l’humain dans des proportions monumentales. Partagée entre dessin et sculpture, elle trace dans l’air des lignes qu’elle matérialise à l’aide de fil de fer et de résine.

Claude et François-Xavier Lalanne

En 1949, François-Xavier Lalanne étudie le dessin, la sculpture et la peinture à Paris, côtoyant notamment René Magritte et Salvador Dali. En 1952, il tient à Paris sa première exposition personnelle de peinture. Sa femme Claude et lui forment un duo d’artistes connus pour avoir fait de la nature et des animaux leur support de création. De leurs œuvres, naissent l’étonnement, l’amusement, une poésie empruntée de surréalisme guidée par le jeu des formes et des matières. Les animaux sont également le sujet central de l’œuvre gravée de François-Xavier.

mougins monumental 2016

Richard Galy – Claude et François-Xavier Lalanne

Davide Rivalta

D’origine italienne, l’artiste réalise des animaux en fibre de verre, en aluminium ou en bronze. L’argile qu’il utilise pour réaliser ses œuvres augmente l’hyper réalisme de l’animal dont la couleur est toujours naturelle. Depuis 2005, ses œuvres sont exposées à Ravenne, mais aussi à Bangkok ou au Japon, souvent installées dans les lieux les plus inattendus de la planète.

Serge Van De Put

L’artiste découvre à travers ses voyages l’ingéniosité des africains à savoir recycler toutes les matières se trouvant à leur portée. Séduit par l’idée de transformer un objet usuel en fin de vie en support d’Art, Serge s’attaque à des œuvres plus conséquentes. Sous l’apparence d’un travail ludique se manifeste un assemblage d’une grande maîtrise où rien n’est laissé au hasard.  Chaque pièce est choisie pour sa texture, entraînant l’œuvre dans un mouvement voulu, insufflant ainsi une âme à ses créations. Vite remarqué par le monde de l’art, l’artiste enchaine les expositions à travers l’Europe et sa notoriété lui permet de créer des œuvres de plus en plus imposantes. En 2009, il réalise un éléphant grandeur nature réalisé à base de pneu, exposé à la Biennale de Venise.

Venez vivre une expérience Monumental(e) en découvrant les œuvres de ces artistes hors normes au village à partir du 5 mars 2016. Un plan détaillé permettra aux visiteurs de réaliser le parcours complet à la découverte des différents artistes – à retirer à l’Office de Tourisme de Mougins, Place des Patriotes, et au Musée d’Art Classique de Mougins (MACM).

Mougins Monumental
Mougins Village
5 mars au 29 Mai 2016
Office du Tourisme: 33 (0)4 92 92 50 08

mougins monumental 2016

MACM

Le MACM (Musée d’Art Classique de Mougins) propose jusqu’au 30 avril 2016 l’exposition Animal: statuettes et sculptures anciennes représentant les animaux et leur place dans l’antiquité. Ouvert tous les jours de 10h à 18h.

www.mougins.fr

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Mougins Monumental Grandeur Nature was last modified: March 7th, 2016 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.