festival de cannes 2017 okja

Okja, Le Cochon au Cœur d’Or

festival de cannes 2017 okja

Okja & Mija ©Netflix

Okja, du réalisateur coréen Bong Joon Ho, est une comédie fantastique sur l’amitié entre une petite fille et un animal génétiquement modifié tenant à la fois du cochon et de l’hippopotame.

La relation entre Mija, la jeune paysanne coréenne, et Okja, une créature génétiquement modifiée, douce et intelligente – tenant à la fois du cochon et de l’hippopotame pour la masse de chair et du toutou pour l’affection – est une véritable histoire d’amour. Libres et heureuses dans la nature paradisiaque des montagnes boisées de la Corée du Sud, les deux amies vivent et dorment ensemble, partageant nourriture et jeux. Un jour, le vétérinaire responsable du projet vient enlever Okja pour l’emmener à New York. Mija refuse d’accepter la séparation et ira de Séoul à new York pour ramener son amie.

festival de cannes 2017 okja

Lucy Mirando (Tilda Swinton) & Mija (Seo Hyun An) ©Netflix

Adorateurs du Cochon d’or

Le Cochon d’or est devenu le symbole d’une société capitaliste moderne et technologique, qui cache son appât du gain sous le masque politiquement correct des solutions écologiques. En promettant d’unir la Nature et Science, Lucy Mirando (Tilda Swinton), la flamboyante et peroxydée PDG de la multinationale agroalimentaire Mirando, évoque la naissance d’un miracle qui offrira à ses clients une viande succulente et à l’environnement, une réduction d’excréments!
A partir d’une truie découverte au Chili, 26 porcelets ont été “fabriqués” et répartis chez des éleveurs du monde entier, afin que les bestiaux soient élevés selon les méthodes traditionnelles propres à chaque terroir. Un concours décidera au bout de dix ans du plus bel animal de l’univers, avec cérémonie de remise des prix à New York.

festival de cannes 2017 okja

©Netflix

Espion dans le laboratoire Mirando

Mija (Seo Hyun An) offre des fruits à sa gigantesque truie, qui l’aide à pêcher et lui sauve la vie grâce à son ingénieux sacrifice alors que la petite fille est menacée d’une chute dans le vide. Mais pour la société Mirando, Okja est une machine à faire de la viande, et le Dr. Johnny Wilcox (Jake Gyllenhaal), emballé par les résultats de l’élevage coréen, la récupère pour la sacrer “meilleur super-cochon” et poursuivre ses travaux sur elle dans son laboratoire.
Trahie par son grand-père qui lui offre un cochon d’or pour lui faire accepter le départ d’Okja et lui conseille de se trouver un petit ami, Mija voit son innocence voler en éclats.

festival de cannes 2017 okja

©Netflix

Rocambolesque pignapping

Mija entame alors une trépidante course poursuite avec d’impressionnantes cascades à la recherche de son amie, aidée par des défenseurs des droits des animaux qui l’aident à récupérer Okja en organisant un rocambolesque “pignapping”.
Mais le but des militants de la cause animale, dirigés par Jay (Paul Dano), est d’utiliser Okja comme espion dans la forteresse du laboratoire Mirando afin de révéler les diaboliques travaux entrepris. Pour cela, elle doit être re-capturée et emmenée à New York où la rejoindra Mija, que Lucy veut utiliser pour des retrouvailles émues entre les deux amies. Lesquelles ne se passent pas comme prévu…

festival de cannes 2017 okja

Dr. Johnny Wilcox (Jake Gyllenhaal) ©Netflix

Innocence et philosophie universelle

Bong Joon Ho (Memories of Murder, The Host, Snowpiercer) livre ici une œuvre touchante, qui, porteuse d’innocence et d’une philosophie universelle, honore le Festival de Cannes et a bien sa place en compétition. Le récit, d’une grande authenticité, malgré son côté fantastique et science-fiction, est autant un excellent divertissement aux nombreuses trouvailles humoristiques qu’une effrayante vision de notre société contemporaine.

festival de cannes 2017 okja

©YesICannes.com

Rideau pour Netflix?

La Croisette a pris des allures de cour de récré lors de la projection presse. Premier film de la Sélection Officielle financé par la plateforme de SVOD Netflix, Okja était attendu au tournant. A l’image de la polémique au sujet de la non diffusion en salle du film qui divise le monde du cinéma français, la police de la pensée de l’exception culturelle française a hué lors de l’apparition de la bannière Netflix sur l’écran du Grand Auditorium Lumière, alors que d’autres, au contraire, applaudissaient. (Amazon avait également été hué la veille lors de la projection du film Wonderstruck…)
Huile sur le feu, un rideau mal ajusté masquant une partie de l’écran a provoqué l’arrêt du film au bout de quelques minutes, le temps que les techniciens pallient au problème: “un incident uniquement dû aux services techniques du Festival” selon un communiqué de la direction du Festival de Cannes.
Maintenant, on attend l’américain The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach, autre film de la compétition acquis par Netflix…

Okja de Bong Joon Ho 
Long métrage – Couleur – 1h58

www.festival-cannes.com

La Montée des Marches en images

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Okja, Le Cochon au Cœur d’Or was last modified: May 20th, 2017 by tamel

Leave a Comment