L’Unesco se Parfume aux Essences de Grasse

grasse savoir faire parfum

Grasse, Capitale Mondiale des Parfums, vient d’obtenir le classement des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse au Patrimoine de L’Unesco, une victoire qui récompense les talents uniques de toute une profession.

Grasse, Capitale Mondiale des Parfums, avait présenté sa candidature au Patrimoine Immatériel de l’Humanité de l’Unesco, pour valoriser son savoir-faire unique en matière de fabrication de parfums. Aujourd’hui la victoire est au rendez-vous. Depuis le 28 novembre 2018, le comité intergouvernemental, réuni dans la capitale de l’Île Maurice à Port Louis, a annoncé l’inscription officielle des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Une aubaine pour la région de la Côte d’Azur qui verra sa fréquentation touristique considérablement accrue grâce à cette consécration parfumée.

grasse savoir faire parfum

Stéphane Daguin, Laurent Stéphanini, Nadia Bédar, Jean Pierre Leleux, Jérôme Viaud, Michèle Tabarot © YesICannes.com

Des parfums pour Dior et Chanel

Après 10 ans de procédures en tout genres et un dossier porté par toute l’énergie de l’ancien Maire de Grasse, le sénateur Jean-Pierre Leleux, la ville aux mille fragrances a enfin obtenu le classement de ses savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse auprès de cette grande institution internationale. Cette reconnaissance permettra à la ville de Grasse de mieux valoriser ses champs de tubéreuse, de fleur d’oranger, de violette et de jasmin. Mais permettra également aux jeunes agriculteurs de se développer sur la voie royale de la culture de la plantes à parfum. La ville est également un poids lourd économique puisque les entreprises de la région brassent 10% du chiffre d’affaire mondial en senteurs et arômes. Cette reconnaissance mondiale devrait également inciter les grandes maisons de parfumerie françaises à signer des contrats à long terme afin de garantir aux horticulteurs de pouvoir vivre de leur récoltes.

grasse savoir faire parfum

Anne Caluzio, Maurin Pisani et François Demachy (Dior) ©YesICannes.com

17ème élément classé en France

Le classement des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse, considéré comme le berceau de la parfumerie depuis le XVI siècle, au Patrimoine de l’Unesco vient récompenser un ensemble de savoir-faire artisanaux, de la culture à la distillation, en passant par la mise en valeur de ce patrimoine parfumé. Cette victoire a d’ailleurs été largement saluée par Jérome Viaud, Maire de Grasse, et célébrée sur les réseaux sociaux. Laurent Stéfanini, l’Ambassadeur de France auprès de l’Unesco, a déclaré, tout en sabrant le champagne: “C’est une très belle victoire pour un dossier qui est porté depuis plusieurs années par la ville de Grasse et par la France. En effet, c’est le 17ème élément classé en France, ce qui fait de nous le pays européen à en posséder le plus”.

grasse savoir faire parfum

Jérôme Viaud © YesICannes.com

Des gants parfumé pour Catherine de Médicis

Au Moyen Age, Grasse est spécialisée dans le tannage du cuir. Mais le cuir sent mauvais et cela ne plait pas à la noblesse de l’époque qui porte des gants fabriqués dans cette matière. C’est Molinard, tanneur à Grasse, qui a l’idée de créer des gants parfumés. Il en offre alors une paire à la Reine Catherine de Médicis qui apprécie énormément ce présent. Dès lors, le parfum se répand à la cour de France et dans la haute société et apporte à la ville de Grasse sa notoriété.

Flacons de parfum fabriqués à Grasse © YesICannes.com

 

Grasse, une ville musée pour la parfumerie

Aujourd’hui plus que jamais, avec cette récompense, Grasse assoit définitivement son aura et sa notoriété à l’international et confirme son surnom de Capitale Mondial de la Parfumerie. Une réputation amplement justifiée, due à l’immense industrie qui s’est mis en place au fil des décennies. On y trouve en autre les entreprises Robertet-Charabot (Chanel N°5) ou encore Jean Mane & Fils (arômes alimentaires) qui produisent des essences pures mais créent également de nombreux jus pour les créateurs de mode comme Dior, Chanel ou Vuitton et des parfumeurs mythiques comme Galimard, Fragonard ou Molinard, dont les usines basés à Grasse sont régulièrement visitées par les touristes du monde entier.

grasse savoir faire parfum

Hymne Grassois ©YesICannes.com

Un parfumeur suisse à Grasse

Autre bonne nouvelle pour la région grassoise puisqu’en juin dernier, le  parfumeur suisse Givaudan, leader mondiale des arômes et parfums, vient également de racheter pour dix huit millions d’euros la société grassoise Expressions Parfumées. En rachetant cette entreprise, Givaudan exprime son intention d’agrandir et moderniser ses laboratoires de recherche et développement ainsi que ses installations de production en y installant une nouvelle robotique et une numérisation des opérations liés à la fabrication des parfums.

grasse savoir faire parfum

Anne Calusio et Maurin Pisani cultivateurs de jasmin pour Dior ©YesICannes.com

Grasse fête son inscription à l’Unesco

Après la décision de l’Unesco d’inscrire des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse au registre du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, l’Ambassadeur de France auprès de l’Organisation des Nations Unies, Laurent Stéphanini, s’est rendu le 15 décembre 2018 dans la Capitale des Parfums pour remettre en main propre aux autorités locales le fameux sésame qui vient récompenser, après dix ans de démarches, le savoir- faire unique de toute une région vouée au parfum. Lors de la cérémonie qui s’est déroulé au Palais des Congrès de Grasse, l’Ambassadeur de France a rappelé que “ce certificat n’est pas illimité dans le temps. Il faut être à la hauteur de cette reconnaissance et entretenir ce savoir-faire!”

grasse savoir faire parfum

Jérôme Viaud, Laurent Stéphanini, Jean-Pierre Leleux ©YesICannes.com

Une aventure humaine extraordinaire

Pour le Maire de Grasse Jérôme Viaud, “la reconnaissance des savoirs-faire liés au parfum, après dix ans de démarches, de rencontres, de visites, et de débats pour obtenir de l’Unesco cette inscription, est un événement historique pour le territoire, pour la France et pour le monde de la parfumerie. Elle rend hommage à tout un territoire, à un héritage légué par des dizaines de générations et à notre terre nourricière. Cette récompense prestigieuse vient saluer le travail de toute une équipe. Elle est le fruit d’efforts communs, animés par la même passion: l’amour du parfum, l’amour d’un territoire, l’amour d’un héritage séculaire exceptionnel. Cette inscription résume à elle seule, une aventure humaine extraordinaire”.

grasse savoir faire parfum

©YesICannes.com

Remerciement aux personnalités présentes

Jérôme Viaud a ensuite remercié le Ministère de la culture et l’Ambassadeur de France auprès de l’Unesco, son Excellence Laurent Stéphanini, d’être venu partager cette fête avec la population du pays grassois. Il a aussi remercié le Sous-Préfet Stéphane Daguin pour avoir exprimé dès son arrivée au Pays de Grasse un sentiment d’appartenance et une espérance de voir ce dossier aboutir. Il a également salué l’engagement exceptionnel de Jean-Pierre Leleux

, Président de l’Association Patrimoine Vivant, qui a porté haut et fort cette candidature pendant ces dix longues années de procédure, pour tisser, nourrir des relations avec de nombreux pays du monde. Il a également exprimé sa gratitude à Nadia Bédar, Directrice de la Mission PCI (Patrimoine Culturel Immatériel), qui aux côtés du sénateur Jean-Pierre Leleux, et grâce à sa ténacité, a su mobiliser les producteurs, les experts de la transformation, les parfumeurs d’ici et d’ailleurs pendant toutes ces années.

grasse savoir faire parfum

Personnalités ©YesICannes.com

Un label international très convoité

Chaque année, depuis 2003, un comité d’expert se réunit pour délivrer le fameux label international tant convoité et qui servira à protéger les pratiques, représentations, expression et savoir-faire transmis de génération en génération au sein d’une communauté. En France, le Repas Gastronomique (2010), le Fest-Noz (2012) ou plus récemment le Carnaval de Granville ont déjà été intégrés à cette liste. Dans les Alpes-Maritimes, d’autres dossiers comme celui des Montagnes du Mercantour sont également défendus, mais leur examen est long car il fait l’objet de nombreuses expertises avant d’obtenir la reconnaissance de de l’Unesco.

grasse savoir faire parfum

© DR

grasse savoir faire parfum

Distillation de fleurs © DR

www.ville-grasse.fr

L’Unesco se Parfume aux Essences de Grasse en images.

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

L’Unesco se Parfume aux Essences de Grasse was last modified: December 17th, 2018 by tamel

One Comment

  1. Carlavan says:

    J aime beaucoup tout ce qui se rapporte aux parfums ayant travaille aux Etablissements Robertet,comme mon epoux qui lui y a fait sa carriere, mon fils y a travaille egalement et de nombreux parents et amis,apres 35 ans dans le Sud je suis revenue pres de Paris ,mais j ai souvent la nostalgie,heureusement grace a ma famille et mes nombreux amis je suis toujours pres de vous tous,amicalement R Carlavan

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.