prix fitzgerald 2019 boyd

Le Prix Fitzgerald 2019 Consacre William Boyd

prix fitzgerald 2019 boyd

William Boyd entouré des personnalités présentes ©YesICannes.com

La 9ème édition du Prix Fitzgerald vient de consacrer l’écrivain britannique William Boyd pour son roman L’Amour est Aveugle, paru aux éditions du Seuil.

Le prix Fitzgerarld est organisé par Marianne Estène-Chauvin, Présidente de l’académie Francis Scott Fitzgerarld et propriétaire de l’hôtel cinq étoiles Les Belles Rives à Juan Les Pins. Chaque année, ce prestigieux prix récompense un écrivain dont le livre évoque l’esprit du grand auteur américain par ses situations et l’atmosphère qui s’en dégage. Il doit également traduire le plus fidèlement possible son écriture incomparable, son élégance et l’art de vivre des années 20 dans lequel baigna Francis Scott Fitzgerald lorsqu’il résidait à Belles Rives.

prix fitzgerald 2019 boyd

William Boyd ©YesICannes.com

Le plus azuréen des écrivains britanniques

L’écrivain William Boyd est sans doute le plus azuréen des écrivains britanniques. Une partie de son roman L’Amour est Aveugle, relatant l’errance d’un accordeur de piano surdoué à l’oreille absolue à travers l’Europe, se passe à Nice.
C’est à l’adolescence, en lisant un recueil de nouvelles intitulé Winter Dreams que William Boyd découvre l’univers de cet immense auteur américain. Il s’est d’ailleurs inspiré de Basil Duke Lee, un personnage créé de toute pièce par Francis Scott Fitzgerarld pour écrire son livre Amory Clay. William boyd se souvient également avec émotion que ses premiers essais, ses premières lignes de littérature, ils les a écrit sur la Promenade des Anglais à Nice.

prix fitzgerald 2019 boyd

Allocution de William Boyd ©YesICannes.com

William Boyd raconte…

En 1971 il débarque dans une pension de famille rue de France et s’inscrit pour une année d’étude au Centre Universitaire Méditerranéen (CUM) alors qu’il ne parlait pas un mot de français, seul et sans amis. Ce furent les plus belles années de sa vie, celles de la liberté, des copains, des filles, des sorties, de la musique… Il raconta également qu’en 1969, à l’âge de 17 ans il était descendu d’Écosse à Antibes en auto stop pour passer des vacances au camping du Pylône. Pour faire la fête il se rendait le soir à la Pinède Gould de Juan-Les-Pins pour écouter les concerts de jazz. Désargenté, il se débrouillait toujours pour écouter les concerts comme celui des Pink-Floyd qui aujourd’hui est devenu mythique. Très ému d’obtenir le Prix Fitzgerald pour son roman, William Boyd a remercié le jury. Après avoir reçu des mains de Marie Estène-Chauvin un chèque de 5000 euros et un trophée en céramique, pièce originale de l’artiste Claude Aïelo, l’écrivain s’est prêté à une séance de dédicace. Les invités se sont ensuite retrouvés autour d’un superbe cocktail arrosé de délicieux Champagne sur la magnifique terrasse de l’hôtel Belles Rives.

prix fitzgerald 2019 boyd

Séance de dédicaces ©YesICannes.com

Les membres du jury

Placé sous la présidence de Bertrand de Saint Vincent, le jury composé des journalistes Daphné Roulier-de Caunes, Marie-Dominique Lelièvre (auteure, biographe et romancière), du chroniqueur et romancier Eric Neuhoff, du rédacteur en chef a l’Obs et romancier François Armanet et de l’écrivain et critique littéraire pour le Figaro Magazine, créateur et Président du Prix de Flore, Frédéric Beigbeder, s’était réuni une première fois le 4 avril pour sélectionner les romans qui participeraient en compétition. le Jury s’est ensuite réuni une deuxième fois le 9 mai pour désigner les deux finalistes du prix.

prix fitzgerald 2019 boyd

Frédéric Beigbeder ©YesICannes.com

Les livres en compétition

White de Bret Easton Ellis (Robert Laffont), Un été à Rockaway de Jill Einsenstadt (Rivage), Dunbar et ses filles d’Edward Saint-Aubyn (Grasset), Ombres sur la Tamise de Mickaël Ontaatje (L’Olivier), Les Tribulations d’Arthur Mineur d’Andrew Sean Greer (Jacqueline Chambon), Un mariage sur écoute de John Jay Osborn (L’Olivier), L’Amour est Aveugle de William Boyd (Le Seuil).
Le livre de Willima Boyd raconte le tumultueux destin d’un accordeur de piano, amoureux d’une diva russe, compagne d’un célèbre pianiste, dans l’Europe musicale de la fin du XIXe siècle.

prix fitzgerald 2019 boyd

Steve Moracchini, chef pâtissier des Belles Rives ©YesICannes.com

L’Amour est Aveugle de William Boyd
Traduction: Isabelle Perrin
Éditions du Seuil
496 pages

Please share with your friends - Sharing is caring

Le Prix Fitzgerald 2019 Consacre William Boyd was last modified: June 14th, 2019 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap