porsche spring meeting

Porsche Spring Meeting, Sport et Plaisir au Castellet

porsche spring meeting

Claude Varon, président de la Fédération Porsche de France et François Degrémont devant un tracteur collectionneur Porsche ©YesICannes.com

Le Porsche Spring Meeting au Castellet a célébré le plaisir de rouler en Porsche.  Une 5ème édition placée sous le signe de la convivialité et riche en événements sportifs.

La marque Porsche incarne la passion du sport automobile pour des millions d’aficionados à travers la planète. L’adrénaline, la musique des échappements, l’exception, le luxe, la liberté ! La liberté de se retrouver dans l’un de ces bolides ultra puissants tout en vivant des moments d’exceptions sur les plus grands circuits du monde ou parader sur les routes de France à bord de l’un des mythiques cabriolets, sont pour les détenteurs de ces petits bijoux de perfection, des moments de vie rares et intenses.

porsche spring meeting

Philippe Bossut vice-Président Club Porsche Méditerranée ©YesICannes.com

Échappement libre autour d’une famille de passionnée

La très emblématique firme de Stuttgart représente aux yeux du monde la puissance, le luxe et l’élégance. Admirées pour leur sécurité et leurs performances inégalables, ces belles mécaniques sont également appréciés pour leur tenue de route et leur accélération fulgurante. Au fil des années, le constructeur automobile s’est taillé une belle réputation dans le milieux sportif et a conquit ses lettres de noblesse grâce aux performances obtenus lors de grandes compétitions internationales, notamment en formule 1. Aujourd’hui, de nombreux Porschistes, passionnés par la marque d’anthologie ou amateur de sensations fortes, ont rejoint les nombreux clubs de l’Hexagone pour vivre en toute convivialité leur passion commune.

porsche spring meeting

©YesICannes.com

Un événement ouvert à tous

Ces clubs sont fédérateurs et organisent de nombreux événements comme des randonnées touristiques, des stages de pilotage, des sessions de roulage, des concours d’élégance, des pique-niques en famille… Ces retrouvailles hebdomadaires, placées sous le signe de l’Art de vivre et de l’élégance, permettent à de nombreux Porschistes de partager leurs passions communes dans l’amitié et la fraternité.
Pour la cinquième année consécutive, la Fédération des Clubs Porsche de France avait privatisé pour un week end le circuit Paul Ricard au Castellet pour son grand événement annuel, le Porsche Spring Meeting. Ce rendez-vous sportif ouvert à toute la communauté Porsche a inauguré la saison 2019.

porsche spring meeting

©YesICannes.com

Un superbe terrain de jeu

Cet événement haut de gamme et sportif organisé par la Fédération des Clubs Porsche de France et le club Porsche Méditerranée (voir nos articles sur le 1er Festival Porsche à Cannes: https://yesicannes.com/fr/festival-porsche-sport-luxe-elegance-cannes-53411 et https://yesicannes.com/fr/porsche-tapis-rouge-cannes-53813) a été l’occasion de dérouler le tapis rouge au nombreux adhérents des clubs Toulouse, Gascogne, Porte de Provence, Savoie, Auvergne, Le Mans, Le Centre et Monaco. L’objectif était de rassembler dans un esprit festif et convivial les Porschistes de tous bords et horizons. A la suite des précédentes éditions réussies et une montée en puissance de l’événement, les professionnels, partenaires et bénévoles de l’association se sont mobilisés afin d’accueillir dans des conditions optimales les pilotes et leurs bolides. Sur ce sublime terrain de jeu, tous ont vibré au rythme de la “musique” caractéristique des échappements Porsche. Mais pas que, car le programme concocté par la Fédération des Clubs Porsche et de ses Présidents Claude Varon et  Jean-Paul Viala, Président du plus important club Porsche de France, le Club Porsche Méditerranée , était extrêmement chargé.

porsche spring meeting

Séance de roulage sur le circuit Paul Ricard du Castellet ©YesICannes.com

Tapis rouge aux Porsche et Porschistes

A leur arrivée au Castellet et après avoir pris leurs quartiers dans les luxueux hôtels des environs, les 1700 participants ont eu droit à un briefing de piste, obligatoire pour démarrer une journée de course sans accrocs. Puis, arborant fièrement leurs logos or, noir et rouge, les 800 bolides au design reconnaissable entre mille grâce à leurs rutilantes carrosseries jaune citron, vert pomme ou bleu turquoise, les belles allemandes se sont laissées admirer sous toutes les coutures sur le tronçon allant de l’hôtel au circuit. Une fois sur place, ceux qui le désiraient, pouvaient participer au départ de la première série 01 en se rendant sur la prestigieuse piste du Circuit Paul Ricard ou assister aux essais de la Porsche 992 en présence de Dominique Desbordes, Présidente Club Féminin Porsche France. Ils pouvaient également se perfectionner à la conduite sur circuit avec des moniteurs de pilotage BPJEPS, chiner à travers les boutiques installées dans le hall du pit-building, se rendre au stand Movinnov pour tester les vélos électriques pliants design et connectés de la marque Gocycle ou encore emmener leurs enfants au Driving Shool Lor Kids pour les initier au pilotage. La journée se termina par une soirée de gala au restaurant Panoramic. L’ambiance musicale assurée par le phénoménal percussionniste et batteur Vince M, la chanteuse Laura Corini (The Voice 7) et le DJ Lura fut l’occasion pour les  Porschistes de s’éclater sur les rythmes endiablés des sonorités Electro Pop.

porsche spring meeting

Parade des Tracteurs Porsches ©YesICannes.com

Une journée bien remplie

Le dimanche matin, au départ de l’hôtel Grand prix situé à quelques encablures du circuit Paul Ricard, le rallye touristique organisé par la fédération des Clubs Porsche de France, emmena les conducteurs à bord de leurs machines rugissantes faire l’école buissonnière sur des chemins de traverse afin de dénicher un domaine viticole ou ils pourraient s’arrêter pour prendre l’apéritif. Entre temps sur le circuit du Castellet, d’autres équipages participaient au Concours d’Élégance en faisant défiler à l’image des mannequins du milieu de la mode leurs plus beaux spécimens comme la petite Porsche 356, le mythique cabriolet deux place qui lança la marque. Dans les box, les représentants des clubs Annecy, Avignon, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Monaco, Montpellier, Reims, Roissy, St Etienne et Toulon attendaient patiemment le retour de ses adhérents pour aller en toute convivialité déjeuner au restaurant Panoramic du Castellet.

porsche spring meeting

Remise de prix Rallyes  Touristique et Concours d’Elégance ©YesICannes.com

Présence exceptionnelle de la Porsche 917-008

La fin de matinée fut consacrée aux sessions de roulage pour les débutants, les pilotes confirmés, les Porsche classic et les Ladies. Au volant de leurs belles cylindrées, certains conducteurs ont assouvi leur soif de vitesse en s’alignant sur la ligne de départ du circuit de 5,8 km dédié à la Formule 1. D’autre ont préféré parader au cœur du Circuit en faisant ronfler leurs moteurs hyper puissant pour en mettre plein les mirettes aux spectateurs fascinés. Certains ont aussi profiter de l’occasion pour faire bichonner leurs voitures aux stands techniques Porsche et Michelin. La présence exceptionnelle de la Porsche 917-008, utilisée comme mulet par le team John Wyer, avec la carrosserie “K” aux couleurs Gulf ne laissa personne indifférent, même les plus blasées. Quant aux propriétaires de tracteurs Porsches, eux aussi ont eut leurs moments de gloire en faisant rouler leurs grosses machines sur le bitume brûlant du circuit, devant les yeux exorbités des badauds. La journée se clôtura par le rassemblement des Porsche et de leurs équipages sur le circuit Paul Ricard du Castellet. Ensemble, ils ont paradé à bord de leurs rutilantes montures, dans un concert de Klaxons décoiffant. Pavoisant avec les drapeaux de leurs clubs, les Porschistes  ont manifesté leurs joies de s’être retrouver ensemble sur un aussi bel événement. L’au revoir fut grandiose et le tonnerre d’applaudissement qui  l’accompagna signa en beauté le clap de fin de cette cinquième édition du Porsche Sprint Meeting 2019.

porsche spring meeting

Porsche 917-008 ©YesICannes.com

Rouler sur les traces des plus grands pilotes de Formule 1

Pendant toute la durée de la manifestation, Les Porschistes pouvaient tenter d’améliorer leurs performances chrono en se frottant à d’autres concurrent lors de séances de roulage organisées sur le circuit Paul Ricard homologué pour la Formule 1. Sur le tracé empruntant des parties telles que les S de la Verrerie, le Virage de l`Hôtel, le Virage de la Sainte Baume ou encore une partie de la mythique ligne droite du Mistral, les pilotes ont eu le suprême honneur de rouler sur les traces des plus grands pilotes de Formule 1. Sur ce circuit high-tech par excellence, aux standards de qualité uniques au monde, le rêve est devenu pour eux une réalité.

porsche spring meeting

Concours d’élégance ©YesICannes.com

Vitesse et performances

Lors des séances de roulage organisées par la Fédération Club Porsche de France, l’objectif des pilotes étaient de maintenir leurs voitures sur la bonne trajectoire et ne pas sortir de la route car le virage est long. Un peu comme dans les Esses de Beaume mais en plus rapide. Le tour débute avec la ligne droite des stands. Les vitesses augmentent et les moteurs hurlent. Dans les Esses de la Verrerie, ils sont à presque 250 km/h pour un freinage à 100 km/h. La piste monte légèrement sans que l’on puisse voir le second point de corde. Puis, c’est l’accélération jusqu’à la Chicane, 200 km/h déjà, puis freinage des roues droites pour plonger encore une fois à 100 km/h. Rester sur la corde et prend son temps pour enrouler proprement les Esses de la Sainte-Beaume.

porsche spring meeting

Séance de roulage sur le circuit Paul Ricard du Castellet ©YesICannes.com

Les Porschistes font parler leurs chevaux

Les bolides une fois sortis du virage, laissent glisser leur Porsche vers l’extérieur pour arriver avec un maximum de vitesse: environ 160! Commence alors une ligne droite, longue, très longue, celle du Mistral! (et il yen avait beaucoup pendant ces deux jours!), 1 800m d’accélération pied au plancher où il est possible de monter les 7 rapports et faire parler les chevaux des belles mécaniques. Le temps de souffler un peu, tout en faisant attention aux vent, car une petite rafale et l’auto se décale rapidement, surtout à 295 km/h! Arrive le virage de Signes. A 160 km/h, quasiment à l’aveugle, car à cet endroit la piste en montée est bosselée. A peine dedans, il fallait vite revenir sur l’accélérateur pour aborder rapidement le double droite du Beausset, un virage pas franchement évident à négocier. Ensuite l’épingle est facile. Pour la courbe du village, les pilotes restent bien à la corde à gauche puis freinent de la roue droite pour venir chercher la corde à droite dans le virage de la Tour.

porsche spring meeting

Centre Technique Porsche ©YesICannes.com

Les French Ladies au volant

Le sport automobile, souvent qualifié de discipline d’homme, a toujours fait beaucoup d’ombre aux femmes à travers son histoire. Alors que la voltige aérienne, la voile ou l’équitation ont depuis longtemps ouvert leurs portes aux femmes, l’automobile est le seul sport qui reste à la traîne. Ce machisme évident a pour conséquence qu’il est plus dur pour elles de se faire respecter, de s’épanouir et de valoriser leur image de sportives au volant. Ce véritable enjeu de l’égalité des sexes, qui peine parfois à progresser, a pourtant trouvé écho dans l’univers des Porschistes.

porsche spring meeting

Le restaurant panoramic ©DR

En voiture Simone, c’est moi qui conduis, c’est toi qui klaxonne!

Adressée en son temps (les années 1930) par ses collègues goguenards à la pilote française Simone Pinet de Bordes, cette phrase mythique n’a rien perdu de son mordant. Pourtant, dans de nombreuses choses de la vie quotidienne, les femmes sont les premières à fonctionner au coup de cœur et à donner un coup de pédale quand une situation délicate se corse. Ajouté à cela, une bonne dose de pragmatisme, voilà comment, petit à petit, les femmes ont réussi à se faire une place dans le milieu de ce sport mécanique jusque la réservée aux accros de ces belles et sensuelles allemandes. Désormais, à l’instar des hommes elles veulent voir la France au travers du pare-brise de leurs belles indomptables…

porsche spring meeting

Concours d’Élégance ©YesICannes.com

De nombreux équipages féminins

Le Président de la Fédération des Porsche Club de France, Claude Varon, l’a bien rappelé: “Sur chacune des manifestations, un grand nombre de clubs sont présents et souvent, des équipages féminins sont primés. Au niveau national, notre Fédération s’attache à valoriser l’activité Ladies et l’intègre à sa stratégie de développement .”
C’est dans cet optique d’intégration que davantage de femmes s’impliquent aujourd’hui dans les Clubs Porsche à l’exemple de Dominique Desbordes, l’unique femme Présidente du Cub Féminin Porsche France, c’est pourquoi  l’appellation French Ladies vient d’être spécialement conçue pour elles. Pour cette raison et les mettre à l’honneur, le Porsche Spring Meeting a organisé pour les French Ladies un concours d’élégance et des sessions de roulage sur circuit réservées aux équipages féminins, afin qu’elles profitent comme les hommes de la piste en toute sécurité.

porsche spring meeting

La Parade des Porsche clôture le Porsche Sprint Meeting©YesICannes.com

Une sportive reconvertie en Porsche

Parmi les Ladies participant au Porsche Sprint Meeting nous avons rencontrer Hélène Chapoy, 68 ans, Orthodontiste et praticienne hospitalier résidant à Vannes. Cette adhérente du club Bretagne – Pays de Loire, de Paris Spider Club et de la Fédération des Clubs Porsche de France, a toujours été passionnée par les sports mécaniques et notamment par la moto. A son palmarès elle cumule deux titres de Championne de France d’Enduro sur KTM 125, les 24 heures moto et fut pilote officielle de KTM et Yamaha. Après s’être casser la jambe elle décide d’arrêter les courses mais sa passion dévorante pour les grosses cylindrées ne s’éteint pas. En sportive invétérée elle continue de se passionner pour la compétition mais choisie cette fois les bolides à quatre roues plus sécurisant et moins dangereux. Hélène devient alors pilote de rallye et roule à tombeau ouvert vers de nouvelles aventures comme la Croisière Verte ou elle sera pilote officielle pour Peugeot et Thierry Sabine et la Transpyrénéenne sur Yamaha dans les Carnets de l’Aventure présenté par William Leymergie aux côtés de Florence Arthaud et Véronique Anquetil pour antenne 2. Elle participe également aux rallyes de Télévie à Bruxelles et du Porsche Days à Francorchamps. Hélène participera au mois de juin à la course des Ladies à bord de sa Porsche Boxser Spyder GT4 décapotable de 2016.

porsche spring meeting

©YesICannes.com

A Monaco le club Porsche au cœur de l’action

Parmi les clubs participant au Porsche Sprint Meeting nous avons rencontrer le représentant du club Porsche Monaco,  Christophe Perrier, secrétaire général de la Fédération Porsche France et membre du Club Porsche Monaco. Le club a été créé il y a quatre ans par trois Porschistes qui, après avoir effectué un voyage en Laponie ont décidé de créer une association ou ils pourraient s’adonner à leur passion en toute convivialité. La première année la structure regroupait une trentaine de propriétaire de Porsche, la deuxième année une quarantaine, la troisième année une cinquantaine et aujourd’hui le club est riche de 60 membres. Pour donner vie à  cette récente communauté, de nombreuses animations sont organisées à longueur d’année comme: les ateliers débosselages, mécaniques… mais également des sorties Karting, apéros, dîner mensuel, pique-niques sans oublier les promenades dominicales et conviviales avec des arrêt resto dans les environs de la Principauté et dans le Var.

porsche spring meeting

©YesICannes.com

Le Col de Turini, terrain de jeu préféré des Porschistes monégasques

Mais leur terrain de jeu préféré pour faire chauffer leurs puissantes cylindrées reste quand même le tracé du Rallie de Monte-Carlo au Col de Turini. Situé entre la France et l’Italie, sur les hauteurs de nos montagnes alpines, il est l’endroit rêvé pour faire chauffer en toute tranquillité leurs puissantes cylindrées. Le club accepte des Porschistes de toute la région (Alsace, Savoie, Draguignan, Nice…) pourvu qu’ils résident quelques jours par mois à Monaco. La cotisation est de 250 euros par an. La cagnotte obtenue permet d’offrir aux membres des cadeaux de fin d’année comme l’organisation du repas de noël avec alignement de toute les Porsche sur la place du Palais Princier mais également de nombreux événements caritatifs. Un’apéritif mensuel favorise les rencontres conviviales en famille.

porsche spring meeting

©YesICannes.com

Le circuit Paul Ricard et le Grand Prix de France

Le circuit Paul Ricard, appelé aussi circuit du Castellet, est un circuit automobile français situé dans le département du Var près des communes de Signes et du Castellet. Le circuit est né en 1970 sous l’impulsion de Paul Ricard, un temps Maire du village de Signes voisin du site, qui voulait créer un événement d’ampleur internationale dans la région, avec les conseils de Jean-Pierre Beltoise et quelques autres spécialistes du sport automobile.
Le circuit voit le jour dans les premiers jours du mois de janvier 1970. Le 19 avril de la même année, la piste est prête pour la première manche du championnat d’Europe des Prototypes 2 litres. Le grand circuit de 5,8 kilomètres est achevé le mois suivant.
L’année suivante, la F1 pose ses valises dans le Var, après deux années courues à Clermont-Ferrand.
Depuis 1990, le circuit Paul Ricard reçoit également le Grand Prix de France de Moto et le Bol d’Or. Désigné Premier Centre d’Excellence par l’institut de la FIA pour la sécurité en sport automobile en 2005, homologué par la FIA en 2006, le circuit a rouvert ses portes au public en 2009 pour accueillir des épreuves de compétition automobile et moto, ainsi que des roulages de clubs et des opérations marketing.

Le 23 Juin 2019, le circuit Paul Ricard accueillera la 60e édition du Grand Prix de France de Formule 1. Un événement à ne pas manquer !

Résultat du Concours d’Élégance:

1er: David Meek. 2ème: Isabelle Revil. 3ème: Lionnel Lefin. 4ème: Bruno Embize

porsche spring meeting

www.porscheclub.fr

Porsche Spring Meeting, Sport Plaisir au Castellet

Cliquer pour agrandir – ©YesICannes.com – Tous droits réservés

Please share with your friends - Sharing is caring

Porsche Spring Meeting, Sport et Plaisir au Castellet was last modified: May 13th, 2019 by tamel

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap